samedi 28 avril 2012

La situation religieuse actuelle en Allemagne

"Le socialisme à recourir aux forces proches de l'origine. Actuellement, il ne peut vaincre sans elles. De cette alliance dépendent l'avenir du socialisme et par là même le destin de l'Allemagne et de l'humanité européenne. Aura-t-elle lieu? La prolétarisation de presque toutes les couches sociales la rendra-t-elle superflue? De cela décidera l'évolution interne de la société capitaliste; de cela décideront les lois économiques, en union indissoluble avec les hommes qui s'y réalisent. Puisque les lois sont un facteur déterminant, l'avenir de l'Occident ne reste pas entièrement opaque; mais puisqu'elles ne sont déterminantes qu'à travers l'agir humain, toute prévision sûre est exclue. Puisque l'agir humain est un facteur de détermination, l'avenir réservé à l'Occident peut être aussibien le socialisme que la barbarie. Parce que l'agir humain n'est libre que dans le cadre de lois économiques et sociales, il n'y a pas de troisième voie possible, il n'y a fondamentalement que cette alternative".
1930, café à Francfort
"Actuellement, de nombreux groupes liés au mythe originel connaissent une révolution par suite de la crise économique; ils se lancent à l'assaut du capitalisme et ont déjà dissous le centre bourgeois: c'est là un signe des plus clairs en faveur de la victoire du socialisme. Mais ils agissent envoûtés par un nationalisme sans rupture et soutenus spirituellement et matériellement par certains groupes de la bourgeoisie qui prennent part à la lutte des classes: c'est là la plus grande menace pour le socialisme. Non seulement parce qu'il se trouve acculé de l'extérieur à une position défensive, livrant ainsi des forces révolutionnaires au romantisme politique, mais aussi parce que sa défiance du romantisme politique l'amène à se replier sur ses composantes bourgeoises. Or il ne peut vaincre que s'il rejette ces composantes, puisqu'elles l'entraînent dans un conflit interne qui menace de le broyer. Il ne peut vaincre que par son principe, où s'unissent forces originelles et attente prophétique".

"Dans ce principe, l'attente doit prédominer. Par elle, l'être humain s'élève à l'humanité. C'est seulement guidés par l'attente que l'être humain, que la société humaine parviennent à l'accomplissement. La domination du mythe originel est domination de la violence et de la mort".
1930, dimanche des jeunes
"Seule l'attente peut surmonter la mort dont le mythe originel nouvellement apparu menace l'Occident. Or l'attente est le symbole du socialisme".

Paul Tillich, La situation religieuse actuelle en Allemagne, texte de la version américaine originale, panie dans la revue Religion in Life, vol. m, n°2 (1934), pp. 163-173.
Enregistrer un commentaire